Pascal Aubrit

Cabinet de Psychothérapie et de Coaching à Pontoise (95)

Romain Cannone et son petit bonhomme en or aux JO de Tokyo (photo de Gilles Martinage

Le sportif de haut niveau entre la peur, la mort et le jeu

Merci à Gilles Martinage pour nous avoir autorisé à utiliser les images de Romain Cannone aux JO de Tokyo, images dont il est le talentueux auteur.

Romain Cannone, jouer, gagner

Dimanche 25 juillet 2021, Romain Cannone devient champion olympique à l’épée aux Jeux de Tokyo. Devant ma télé, j’observe ce garçon durant sa finale : calme, posé, y compris à la pause alors qu’il est à une touche du titre olympique, le sacre des sacres, le Graal pour un sportif amateur. Je suis médusé de n’apercevoir aucun signe d’anxiété, d’excitation, tandis qu’à l’autre bout de la piste, son adversaire se décompose, conscient que remonter un tel écart de score à l’épée tient de la science-fiction.

la peur, objet de honte et de tentative de contrôle

Ne touchez pas à mes peurs !

Peur, n.f. La vaincre à tout prix.

Voilà la définition que Flaubert aurait pu nous livrer dans son dictionnaire des idées reçues, version 21e siècle. Et s’il est riche de travailler sur ses peurs, comme on l’entend souvent dans le jargon psychothérapique, il convient cependant de replacer les choses : avant d’être une entrave, la peur nous protège. Outre le fait qu’elle nous empêche de faire un paquet de bêtises, elle est essentielle à la survie.

Enseignant, éducateur, coach… sortir de la solitude pour réguler sa pratique

Les métiers de l’accompagnement sont faits de contradictions, de paradoxes, de décalages, de confusions. La première confusion potentielle résidant probablement dans le fait que l’autre, celui que j’aide, que j’accompagne, à qui j’enseigne, est également celui qui me fait vivre.

Pour une relation éducative affectivement investie

Pour une relation éducative affectivement investie

Dans Le Bruit des lames, mon livre sorti en septembre dernier, je raconte la façon dont j’ai été – en tant que jeune éducateur sportif – débordé par mon implication dans mes relations avec mes élèves escrimeurs. J’y aborde notamment la question de la séduction et du désir, sujet brûlant sous les feux de l’actualité aujourd’hui, ainsi que d’autres questions que je pouvais me poser à l’époque :

La résilience n'efface pas le traumatisme, elle l'intègre

Résilience, pervers narcissique et autres tartes à la crème

Toute crise nécessite un discours pour la décrire. C’est de cette façon que certains mots et certains concepts sont propulsés sur le devant de la scène lorsque leur utilisation fait soudain sens dans un contexte précis. En référencement sur Internet, on appelle ça des mots-clés.

être réactif, c'est être l'un de ces dominos au centre

Soyons moins réactifs !

Soyez réactifs ! Voilà bien une injonction de notre époque. Valeur essentielle prônée dans l’entreprise, qualité sportive indéniable, plus-value objective dans des mondes où l’on fustige les mous, les lents et tout ce qui pourrait représenter un signe d’apathie.

unité psychocorporelle

Thérapies psychocorporelles, histoire et pratiques

Ce billet fait suite à celui publié en octobre 2020 et qui traitait de la coupure du corps et de l’esprit, un sujet qui me tient à cœur, que ce soit en tant que sportif, éducateur ou thérapeute.

conformisme vs complotisme, un bras de fer stérile qui favorise l'absence d'esprit critique

Le conformiste et le complotiste

L’année qui se termine aura été riche pour tous les férus de théories du complot. Rien d’étonnant à cela, toutes les situations sociétales angoissantes font émerger les noyaux paranoïaques qui étaient jusque-là contenus tant bien que mal. Et c’est encore plus vrai lorsque ces situations sont accompagnées de décisions politiques pour le moins déroutantes, voire erratiques. Ce qui apparaît nouveau en revanche, face à la critique virulente de ces décisions par une partie de la population, c’est la tentative croissante d’amalgamer ces critiques à du complotisme, ce que Mathieu Foulot – dans un ouvrage paru après les attentats de Charlie Hebdo en 2015 – nomme reductio ad complotum. Difficile alors de s’y retrouver.

l'individualisme confondu avec l'antisocial

Une société individualiste, vraiment ?

 

Il ne faut pas trop s’affecter du malheur des autres. Chaque accident arrivé à autrui est un accident évité pour vous.
Sacha GUITRY

Comme moi, vous l’avez lu, entendu, partout et depuis des années, peut-être même l’avez-vous relayé vous-même au contour d’une conversation : « nous vivons dans une société individualiste ».

Corps-esprit : une coupure insoutenable

La connaissance n’est que rumeur tant qu’elle n’est pas inscrite dans les muscles.
(proverbe néo-guinéen)

Le corps-machine

Paul fait du footing trois fois par semaine, ainsi qu’une séance de tennis et une autre de natation. Lorsqu’il en est empêché (mauvais temps, emploi du temps incompatible), il sent bien que son corps réclame son dû.

Livre escrime : le bruit des lames - Pascal Aubrit

Sortie de mon livre : Le Bruit des lames

Le confinement m’a permis d’achever un projet de longue date, un livre que j’avais écrit lorsque j’étais jeune maître d’armes en 2003-2004, que j’ai pu reprendre avec mon regard de psy en 2020.

Formation psychothérapie, séminaire multiréférentiel d'été CIFPR à Trimurti

Séminaire d’été du CIFPR à Trimurti

Du 24 au 29 août, le CIFPR tiendra son traditionnel séminaire d’été à Trimurti village, enseigne bien connue des psys, puisque le lieu appartient aux mêmes propriétaires que le Hameau de l’étoile, où se déroulent également de nombreuses formations des différentes écoles. J’ai moi-même eu la chance d’y faire mes armes.

studio Ghibli, profondeur et humanisme

Studio Ghibli, deux découvertes pour une belle densité émotionnelle

Princesse Mononoke sort au cinéma en France En 2000. Les quelques 92 copies (de mémoire) distribuées sur le territoire en font un événement au caractère confidentiel, et pourtant il se passe quelque chose. Il s’agit du premier film d’Hayao Miyazaki bénéficiant d’une sortie nationale en France. Mononoke s’affiche sur les colonnes Morris, recouverte de sa peau de loup, le sang aux lèvres.

Hard rock, métal et décharge énergétique

C’est fou le nombre de personnes qui m’ont confié avoir écouté du hard rock ou du heavy metal  durant le confinement. Je ne rentrerai surtout pas dans la polémique consistant à différencier les deux genres, d’autant que je ne suis pas sûr d’y comprendre quelque chose. En revanche, profitons de l’occasion pour faire un lien avec le besoin de décharge lié à la situation de confinement.

Reprise des activités au cabinet de psychothérapie

Nous le savons, la fin du confinement ne signifie pas la reprise d’une vie sans le COVID-19. Néanmoins, nous pouvons à nouveau nous rencontrer, en respectant les mesures de sécurité que la situation exige.

Page 1 of 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén