Approche multiréférentielle en psychothérapie

L’approche multiréférentielle en psychothérapie se rapproche de la psychothérapie intégrative, qui consiste à faire fonctionner ensemble dans un cadre thérapeutique deux ou plusieurs champs disciplinaires, techniques ou méthodes distinctes en profitant de leurs points d’achoppements. Ainsi, par exemple, la psychanalyse et l’analyse bioénergétique fonctionnent bien ensemble et permettent d’allier pensée analytique et travail corporel.

Approche multiréférentielle et multiréférentialité

L’approche multiréférentielle en psychothérapie se distingue de ce fonctionnement par l’intérêt de ses pratiquants à faire cohabiter des disciplines a priori incompatibles et contradictoires. Ici il n’est plus nécessairement question d’articuler ensemble, mais de laisser faire le frottement de la contradiction et de l’ambivalence. Gestalt-thérapie et psychanalyse, par exemple, présentent de nombreux point de différence qui peuvent les présenter comme incompatibles. Mais si nous les pratiquons ensemble sans chercher à résoudre l’apparente contradiction mise à jour, des situations nouvelles et créatives pourront émerger.

L'approche multiréférentielle en psychothérapie

Guy Berger et Jacques Ardoino

L’approche multiréférentielle a été inventée par Jacques Ardoino et Guy Berger dans le mythique département des sciences de l’éducation de l’université de Paris 8 à Vincennes. Son paysage de naissance est celui des situations éducatives. La psychothérapie multiréférentielle, héritée de ce mouvement, est enseignée depuis trente ans au CIFPR. Je me reconnais dans ce mouvement et la pratique moi-même avec bonheur, après avoir pu en tester la pertinence dans mon propre parcours thérapeutique et de formation.

 

Pour aller plus loin :

______________________________
Pour être tenu au courant de la sortie des prochains articles, Abonnez-vous à notre page Facebook, suivez-moi sur Twitter ou validez le formulaire d’abonnement disponible sur le bandeau à droite de cet article. A bientôt !