Pascal Aubrit

Cabinet de Psychothérapie et de Coaching à Pontoise (95)

Mois : février 2017

Le masque d’escrime : espace de protection grillagée, surface de projection lisse

J’ai démarré ma vie professionnelle à dix-neuf ans en devenant maître d’armes. Aujourd’hui l’escrime n’est plus au cœur de mes activités, mais je poursuis l’enseignement de mon sport, et ce avec un plaisir renouvelé depuis que j’ai le luxe d’exercer dans plusieurs domaines.

Étant curieux et amateur des ponts qu’on peut faire entre objets qui n’avaient a priori rien à voir ensemble, je proposerai de temps à autre des billets sur l’escrime, sous un angle psy en général, et psychanalytique en particulier dans les lignes qui vont suivre.
Pour inaugurer cette tentative, je vais m’intéresser au masque que portent les escrimeurs et qui cache leur regard, au grand dam des télévisions.

Lire la suite

Un jour, choisir de vivre (ou ne pas vivre) face à soi-même

Existentialisme et psychothérapie

Le courant existentiel en psychothérapie, représenté notamment par Irvin Yalom dont j’ai déjà parlé sur ces pages, s’intéresse de près aux angoisses fondamentales que nous traversons tous en tant qu’êtres humains au cours de notre vie.

Lire la suite

Médicalisation de l’existence, avez-vous pris vos cachets ?

 

Une séance ou un cachet, choisissez votre camp

Il est des différences culturelles qui interpellent. Lorsqu’on fréquente des américains, ou lorsqu’on est un tant soit peu imprégné de la pop culture américaine à travers les séries et le cinéma, on a parfois l’impression qu’ils passent leur vie chez le psy. En revanche, lorsqu’un américain évoque le fait de prendre des antidépresseurs, son entourage réagit comme s’il avait annoncé qu’il était héroïnomane.

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén