Accompagner n’est jamais anodin

J’ai appris dans ma chair qu’on ne travaille pas en lien avec du public, que ce soit dans le monde de l’éducation, de l’enseignement, du droit, du médico-social ou des loisirs et du bien être, sans qu’il se produise des effets d’identification, de projection, et autres choses psychiques pour le moins remuantes. Travailler en lien avec d’autres, cela expose. Ces effets, inhérents à la relation, contribuent à placer les personnes qui travaillent quotidiennement auprès d’un public face à une alternative : se blinder psychiquement au point d’en devenir étanche à ses propres émotions, ou bien éponger celles des autres au risque de se retrouver soi-même noyé.

Lire la suite